Avec ses landes sauvages dans le nord et sa campagne vallonnée, ponctuée de belles demeures, dans le sud, le Peak District offre des paysages variés et des heures de balades.
Septembre 2017
3 jours
Partager ce carnet de voyage

En septembre 2017, j'ai eu envie de partir explorer l’île de Skye et ses environs avec mon compagnon. Nous voulions nous y rendre en voiture. Mais l'île se trouvant au nord-ouest de l'Ecosse, c'était plus de 14 heures de route et 2 heures de ferry qui nous attendaient. Il fallait donc prévoir une pause à mi-chemin.

Pourquoi pas à 4h30 de route de Douvres, dans le Peak District ? Après avoir découvert que les paysages de ce coin d'Angleterre avaient inspiré mes auteurs préférées, Jane Austen et Charlotte Bronte, il fut vite décidé que nous y passerions, non pas une nuit, mais trois jours entiers!

De Calais à Douvres en ferry 
Carte du Peak District
Carte du Peak District

Le Peak District est situé en Angleterre, principalement dans le comté du Derbyshire. Il s'agit d'un parc national et c'est le premier à avoir été créé au Royaume-Uni. Etant situé entre les grandes villes de Sheffield et de Manchester, il attire de nombreux visiteurs.

Malgré son nom, le parc national du Peak District ne possède pas de hauts sommets. Sa colline la plus élevée culmine seulement à 636 mètres. Mais sa grande variété de paysages, ses jolis villages et ses magnifiques demeures rendent le parc très attrayant.

Dans ses parties nord, est et ouest, le Peak District est appelé "Dark Peak" car son sol est composé de grès foncé. Le Dark Peak est plus sauvage car peu habitable. Il est couvert de landes et de tourbières, interrompues ci et là par des ravins et des éperons rocheux. Dans sa partie sud et centrale, le parc prend le nom de "White Peak" à cause de la composition en calcaire du sol. Le paysage y a un aspect moins hostile avec de jolies vallées agricoles.

Etant intéressés par les paysages des deux sections du parc, nous avons choisi de loger dans le petit village d'Edale, situé à la frontière entre ces deux mondes, dans la "Hope Valley".

Randonnée entre Hope et Edale : Lose Hill et Hollins Cross (Peak District)

Pour notre premier jour dans le Peak District, nous avons effectué une randonnée sur les collines surplombant la Hope Valley. La balade partait du village de Hope que nous avions rejoint en train. De là, un sentier montait progressivement vers la colline de "Lose Hill" (476m). Il traversait des prairies et nous offrait de jolies vues sur les vallées du White Peak.

Une fois au sommet de Lose Hill, il suffisait de profiter de la vue à 360 ° et de suivre la crête en direction de la colline "Back Tor". Juste après celle-ci se trouvait "Hollins Cross", un croisement de plusieurs chemins. L'un deux continuait sur la crête vers "Mam Tor" (517m) tandis qu'un autre descendait vers Edale. Comme il commençait à pleuvoir, nous avons préféré rentrer au village.

De retour dans la vallée, le sentier traversait des prairies entourées de haies et de jolis murets de pierre. Ceux-ci semblaient être assez typiques de la région et ils donnaient un charme fou à cette belle campagne anglaise.

Randonnée à Stanage Edge (Peak District)

Le lendemain, nous avons voulu découvrir les falaises de Stanage Edge, dans le Dark Peak. Celles-ci sont situées à l'est de la Hope Valley et du village de Hathersage. Deux routes scéniques (The Dale et Ringinglow Road) partent de ce village en direction de celui de Ringinglow. Elles se rejoignent un peu avant le "Burbage Bridge" et c'est là que se trouvait un parking, point de départ de notre balade du jour.

Depuis le pont, il est possible d'avoir une jolie vue sur la vallée de Burbage, connue des grimpeurs pour ses nombreux blocs d'escalade. Mais ce jour-là, elle était perdue dans la brume. Les falaises de Stanage Edge ne l'étaient pas alors nous n'avons pas tardé à nous mettre en route à travers la lande qui était couverte de bruyères en fleurs.

Nous nous sommes dirigés vers un plateau rocheux semblant surgir de nulle part. Après l'avoir atteint, nous avons compris qu'il se prolongeait par les falaises de Stanage Edge. Celles-ci font 6 km de long et sont sensées être les plus belles du Dark Peak. Nous les avons parcourues sur plusieurs kilomètres en compagnie de moutons curieux. Malgré le ciel menaçant, la vue qu'elles nous offraient était incroyable.

Après avoir randonné au sommet des falaises, nous avons suivi un sentier nous permettant de descendre à leurs pieds. Vues d'en bas, elles nous semblaient moins impressionnantes. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Avec leurs 25 mètres de haut et leurs 734 voies différentes, les falaises de Stanage Edge sont classées parmi les meilleurs sites d'escalade du Royaume-Uni.

Nous sommes retournés à notre point de départ en traversant de grandes étendues de fougères et en faisant un détour vers "North Lees Hall". Ce manoir a été construit à la fin du 16ème siècle par la famille "Eyre". Une légende raconte que la femme d'un des Eyre était devenue folle et qu'elle aurait péri dans un incendie alors qu'elle était maintenue enfermée dans une chambre du manoir.

Si vous pensez que cette histoire ressemble fortement à celle décrite dans le roman "Jane Eyre" (1847), c'est normal. Son auteur, Charlotte Bronte, a visité North Lees Hall à plusieurs reprises et s'est également inspirée du bâtiment pour créer "Thornfield Hall", la demeure d'un des personnages principaux.

Les films "Jane Eyre" de 2006 et 2011 ont été tournés dans le Peak District, notamment à Stanage Edge. Mais, c'est "Haddon Hall", près de la ville de Bakewell, qui a été utilisé pour représenter Thornfield Hall.

Et pour les fans de Jane Austen, une scène du film "Orgueil et Préjugés" (2005) a également été tournée sur les falaises de Stanage Edge.

Pour notre troisième jour dans le Peak District, j'ai eu envie de me plonger un peu plus dans l'univers de Jane Austen. En route donc pour "Chatsworth House" dans le White Peak!

Cette belle "country house" appartient à la famille Cavendish (celle des Ducs et Duchesses du Devonshire) depuis le 16ème siècle. Jane Austen s'en serait inspirée pour créer Pemberley, la demeure du héros d' "Orgueil et Préjugés" (1813). Plusieurs adaptations cinématographiques du roman ont d'ailleurs été tournées dans ce château.

Chatsworth House est entourée d'un parc de 400 ha qui englobe des prairies, des bois, une section de la rivière "Derwent" et des jardins aménagés. Ces derniers contiennent de nombreux étangs et fontaines.

Mais on y trouve aussi un labyrinthe et de beaux parterres fleuris. Et pour les enfants, il y a même une petite ferme et une plaine de jeux. Le château se visite, mais nous ne l'avons pas fait, préférant flâner dans les jardins.

Pour plus d'informations : https://www.chatsworth.org/

Le Pennine Way

Le joli village d'Edale où nous logions est dédié aux randonneurs. Il est le point de départ de plusieurs belles balades, mais surtout du Pennine Way. Ce long sentier national de 430 km de long est un des plus connus de Grande-Bretagne. Il passe par les parcs nationaux du Peak District, du Yorkshire Dales et du Northumberland avant d'aboutir en Ecosse. Si je vous en parle, c'est parce que j'aimerais un jour pouvoir (ré)explorer ces trois parcs et le Pennine Way serait une très belle façon de le faire, non? 😀

Mais pour en revenir à Edale, sachez que les campings et les guesthouses y sont nombreux. Un bon petit-déjeuner anglais et un sandwich pour la balade peuvent être obtenus au "Penny Pot Cafe" ou au "Coopers Cafe", tandis que le "Rambler Inn" et le pub "Old Nags Head" servent des repas chauds pour le déjeuner et le dîner.

Malgré cela, Edale est un trou perdu. En 2017, nous n'y captions aucun réseau gsm. Je conseille alors à ceux qui préfèreraient rester en contact avec la civilisation de loger à "Castleton". Ce village est situé lui aussi dans la Hope Valley. Il est plus touristique et offre un grand choix de restaurants et hôtels. On peut y visiter le Peveril Castle, un château du 12ème siècle, et des mines de "Blue John", une pierre semi-précieuse présentant une alternance de stries mauves et jaunes.

Castleton 

La route qui mène de Edale à Castleton est particulièrement belle. Elle offre une vue sur la Hope Valley et franchit le "Winnats Pass". Cette gorge sinueuse a été formée par des courants marins il y a 350 millions d'années. La route y a une inclinaison de 28 % et semble s'enfoncer vers un monde mystérieux.

Castleton est le point de départ du "Limestone Way", un sentier de 58 km qui traverse le White Peak en direction du village de Thorpe à l'extrémité sud du Peak District. Il passe à proximité des jolies vallées de Dovedale, Lathkill Dale et Monsal Dale. Et vous l'aurez déjà compris, la folle Nemoo que je suis se dit que prolonger le plaisir en complétant le Pennine Way par le Limestone Way serait une excellente idée. Il ne reste plus qu'à s’entraîner et à caser ça dans le calendrier. Mais vu les voyages qui sont déjà au programme, ce ne sera pas pour tout de suite.


Pour plus d'informations sur les randonnées à faire dans le Peak District:

https://www.visitpeakdistrict.com/things-to-do/activities/walking-and-hiking

https://www.10adventures.com/hikes/peak-district-national-park/

https://www.peakdistrict.gov.uk/home