Deuxième étape de mon tour du monde, la Louisiane m'attirait avec ses bayous et l'ambiance de la Nouvelle-Orléans.
Avril 2023
5 jours
Partager ce carnet de voyage

Changement de décors et de températures, après un vol direct depuis New York, me voilà en Louisiane pour 5 jours. Je rêvais d'y voir des arbres couverts de mousse espagnole et on ne peut pas dire que j'ai été déçue car il y en avait partout !

Pour mes cinq jours de découvertes en Louisiane, j'ai choisi de loger en airbnb dans un quartier calme de la ville de Nouvelle-Orléans. J'avais loué une voiture pour mes déplacements, mais pour me rendre au centre-ville, j'ai préféré me garer gratuitement au City Park et prendre ensuite le tram (ligne Canal Streetcar).

Pour plus d'informations sur les lignes de tram de la Nouvelle-Orléans:

https://www.norta.com/ride-with-us/system-overview?type=streetcar

J'ai passé deux jours à flâner dans la ville et ses parcs. L'ambiance y était incroyable !

Lors de ma première journée de visite, j'ai pu assister à des mini concerts presque à chaque coin de rue. Il y avait aussi de nombreuses galeries d'art, des diseuses de bonne aventure, et des magasins d'articles vaudous. Cette religion originaire d'Afrique est encore pratiquée par ici. Saviez-vous que les poupées vaudous sont surtout utilisées pour faire du bien à quelqu'un ?

Lors de ma deuxième visite, c'était la Easter Parade (défilé de Pâques). Ce n'était pas carnaval, mais les habitants qui ne défilaient pas dans le cortège avaient revêtu des déguisements, des chapeaux farfelus et/ou des colliers multicolores (qu'ils reçoivent et collectionnent pendant les parades) .

Qu'est-ce que ça doit être quand c'est leur fameuse parade du Mardi gras ?

L'architecture du French Quarter et du Faubourg Marigny, les quartiers historiques de la Nouvelle-Orléans : un joyeux mélange de grandes maisons coloniales avec des balcons en fer forgé, et de maisons créoles plus petites et colorées.

L'ambiance festive de la Nouvelle-Orléans ne doit pas nous faire oublier le triste passé de la Louisiane. Dans les centaines de plantations qui se sont installées au bord du Mississipi à partir du 18ème siècle, des milliers et des milliers et encore des milliers d'esclaves originaires d'Afrique ont été exploités, tués, violés, ...

 La plantation Oak Alley vue depuis la route.

Afin de mieux comprendre tout ça, j'ai passé une journée à visiter deux de ces anciennes plantations. La première (Whitney Plantation) se découvrait à l'aide d'un audio-guide, et elle était uniquement centrée sur la vie des esclaves.

La deuxième (Laura Plantation) se visitait avec un guide qui abordait plutôt la vie des propriétaires et leur manière de gérer la plantation et les esclaves.

Je suis sortie de ces visites triste et révoltée, mais malgré tout heureuse d'en avoir appris un peu plus sur cette partie de l'histoire.

Quand j'imaginais la Louisiane, je la pensais couverte de ces fameux marécages appelés bayous. Alors, mythe ou réalité ?

Je n'ai voyagé qu'autour de la Nouvelle-Orléans, mais de ce que j'ai pu voir pendant les deux derniers jours passés dans les parcs nationaux et provinciaux du coin, la Louisiane est effectivement presque un marais géant. Il y a de l'eau partout !

Déjà, la frontière sud de cet état fait face au Golfe du Mexique. Puis, il est traversé par le Mississipi, un fleuve tellement grand qu'à côté des anciens bateaux à vapeur circulent maintenant des bateaux de croisières de cinq étages et des convois de péniches de 300m de long.

Par endroit, les autoroutes sont construites sous forme de ponts sans fin sur pilotis afin de traverser d'immenses estuaires (qu'ils appellent "lakes").

 Lake Ponchartrain, depuis le Fontainebleau state Park

Et bien sûr, il y a des marécages. Mais en Louisiane, on en distingue trois types.

Les "swamps" sont des forêts inondées plus en moins en permanence. C'est là qu'on peut y faire des excursions en bateau pour voir des alligators. J'en ai fait une avec "Cajun Encounters Honey Island Swamp Tour" et j'ai adoré. En plus de nombreux alligators, nous avons même vu des ratons-laveurs trop mignons.

Les "marshes" sont plutôt des prairies inondées (plus ou moins en permanence également).

Big branch March (Boy Scout Trail 4 km A-R) 

Quant aux "bayous", ils sont situés près de la côte ou le long du Mississipi, et consistent en des zones humides dans lesquelles circule de l'eau très lentement sous forme d'un courant, et en petite quantité. On s'y balade du coup en marchant sur des caillebotis, et avec un peu de chance, on peut y voir des lézards, des serpents et des alligators.

Depuis les caillebotis du Bayou sauvage et du Jean Lafitte National Park-Barattaria Preserve