Chronique d'une année que je ne suis pas prête d'oublier.
Partager cet article

Janvier 2020

Depuis mon premier voyage en Chine en 2018, je n'ai qu'une envie : retourner dans ce pays ! Et cette année, ce sera chose faite, car fin mai, j'irai découvrir le Tibet et l'ouest du Sichuan avec mon père. 🥳

Cependant, depuis décembre, un coronavirus provoque d'étranges pneumonies en Chine, dans la ville de Wuhan. Il n'y a pas de raison que le virus soit encore présent en mai après l'arrivée du beau temps, mais par prudence, nous décidons d'attendre un peu avant de réserver nos billets d'avion. 👍

Par contre, rien ne m'empêche de réserver les billets et les logements pour un séjour en Norvège prévu en septembre. Voyager dans ce pays étant assez coûteux, je préfère réserver tout ça bien à l'avance. ✈


Février 2020

La situation en Chine se dégrade. D'autres villes sont touchées. Nous décidons d'annuler le voyage en Chine et de remplacer les hauts-plateaux tibétains et l'Himalaya par une semaine à vélo aux Pays-Bas, suivie d'une semaine dans les Alpes. 🚲

Comme j'aime organiser mes voyages bien à l'avance, je réserve déjà les logements pour ces deux séjours. 👎

Peu de temps après, le coronavirus chinois fait son apparition en Italie. 😮


Mars 2020

Suite aux vacances de carnaval et aux retours d'Italie, le virus se répand en Europe. Il est désormais présent en Belgique. 😱

Personnellement, je ne réalise pas encore la gravité de la situation. Je vois mes amis et ma famille, je fais du shopping, je vais au cinéma, à la salle de sport, ... 🎞

Mais le 17 mars, le gouvernement belge annonce un confinement de la population qui sera effectif le lendemain et pendant trois semaines. 😲

Un peu sous le choc, je passe les premiers jours du confinement à m'informer sur cette nouvelle pandémie. Je regarde l'actualité, le nombre de nouveaux cas, de nouveaux décès, ... Y en a-t-il près de chez moi en Brabant-Wallon ? C'est très stressant. 😬


Avril 2020

Le gouvernement a décidé de prolonger le confinement en Belgique tout le mois d'avril et jusque mi-mai.

Etant introvertie, je m'adapte plutôt bien à ce confinement, d'autant plus qu'il fait beau et que j'ai la chance d'habiter à la campagne. 🙂

J'avais tendance à passer tous mes jours de congés à parcourir le monde. Désormais, je suis obligée de me reposer et de prendre plus de temps pour moi. Ce n'est pas plus mal. 😴

Je lis, je range la maison, je fais enfin les travaux de couture qui attendent depuis des mois, je blogue, et je découvre des sentiers insoupçonnés dans les bois situés derrière chez moi. 🌳


Mai 2020

Le confinement s'achève et je peux retourner travailler. Je m'habitue à porter un masque toute la journée, à garder mes distances par rapport aux clients, à désinfecter tout ce qu'ils ont touché et à me laver les mains constamment. 😷

Les excursions à la journée sont désormais autorisées. J'en profite pour randonner plus loin de chez moi en Brabant-Wallon. 🥾

Les frontières n'étant pas prêtes de rouvrir, j'annule les voyages aux Pays-Bas et en Suisse. Heureusement qu'airbnb accepte de tout rembourser. 💰

Mon patron quant à lui accepte que je reporte mes congés au mois de juillet. Je croise les doigts pour qu'il soit possible de voyager à ce moment-là.🤞


Juin 2020

Avec l'élargissement des bulles sociales et le beau temps, je peux inviter mes amis et ma famille chez moi. Mais ayant peur de les / me contaminer, chaque couple a sa propre table dans le jardin ! 🍽

Je poursuis aussi mon exploration à pied du Brabant-Wallon. Je n'ose pas encore m'aventurer plus loin en Belgique. 🧭

Le 15 juin, le gouvernement réouvre les frontières ! Je peux envisager des randonnées à l'étranger ! 🤗


Juillet 2020

Je passe une semaine de congé à randonner avec mon père dans les Ardennes et au Luxembourg. Les paysages y sont plus rocailleux et plus impressionnants que dans le Brabant-Wallon, mais le chamois que je suis reste sur sa faim. Je suis en manque de montagnes ! 🥴

Je pars alors squatter la maison de vacances d'un membre de la famille afin d'explorer les montagnes du Vercors pendant une semaine avec mon compagnon ! 🏔

De retour de vacances, je passe mes soirées à observer le ciel, à la recherche de la comète neowise. C'est la plus belle comète observable à l'œil nu depuis 23 ans, et elle ne sera pas de retour à proximité de la terre avant 6 766 ans ! ☄


Août 2020

Les vacances dans le Vercors en juillet m'ont fait du bien, mais en septembre, j'espère quand même pouvoir m'envoler pour la Norvège. Elle a rouvert ses frontières assez tardivement, et je rêve de ce voyage depuis longtemps. 🤩

De semaine en semaine, les cas de coronavirus augmentent en Belgique. La Norvège classe le pays en rouge. Les voyageurs peuvent toujours s'y rendre mais moyennant une quarantaine de 10 jours. 😲

Mon billet d'avion n'est pas annulable. D'autres réservations ne sont pas tout à fait remboursées. Je perds des sous, je suis déçue de ne pas pouvoir partir, j'en veux à tout le monde et je me sens bête d'avoir réservé tellement à l'avance ! 🤬


Septembre 2020

Je ne peux pas partir en Norvège, mais je ne veux pas passer mes vacances à la maison. J'attends cependant la dernière minute pour réserver. ⌚

J'espère pouvoir partir en Ecosse. Les Highlands et l'accent écossais me manquent. 🥰

Le moment venu, impossible d'entrer au Royaume-Uni sans quarantaine. Je choisis de repartir en France et cette fois, en Auvergne. C'est une région que j'avais un jour envie d'explorer et ça tombe bien, elle n'est pas considérée comme une zone rouge par la Belgique.🚦

Je passe deux semaines avec mon compagnon à randonner sur les volcans et les hauts-plateaux d'Auvergne. 🎒


Octobre 2020

L'Auvergne est belle, mais j'en suis revenue étrangement déçue. Une autre année, j'aurais sûrement pu mieux l'apprécier. L''annulation de tous mes voyages vers des pays plus "exotiques" (où on ne parle pas français) me laisse en fait un goût amer. 😔

Je tente de me consoler en passant mes week-ends à randonner dans les forêts aux belles couleurs d'automne. 🍂

Puisque les contacts sociaux à l'intérieur sont à nouveau limités, je promène avec mes amis. 🚶‍♂️🚶‍♀️


Novembre 2020

Un nouveau confinement est mis en place en Belgique, mais cette fois, mon métier est considéré comme essentiel. Je continue à travailler. 😷

Les excursions en Belgique restent autorisées. Je pars deux jours à la mer. Il y fait juste assez chaud pour se promener sur la plage ou pique-niquer à l'abris du vent dans les dunes. 🏖


Décembre 2020

Les journées sont courtes et le soleil peu présent. Je commence sérieusement à déprimer et à en avoir marre de toutes ces histoires de coronavirus. Impossible de me projeter et de planifier quoi que ce soit. 😤

Mais je me dis que j'ai n'ai pas à me plaindre. D'autres n'ont pas pu voyager ou voir leur famille cette année. D'autres ont perdu leur santé, leur emploi, leur commerce ou quelqu'un de proche à cause du covid19. Ma situation n'est rien comparée à la leur. 😨

J'essaye donc de rester positive. Il faut l'espérer, 2021 sera meilleur que 2020 !